Plongez au coeur de l'univers mystérieux de Londres du XIXe siècle...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Edward Backerfiel

Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Backerfiel
Admin
avatar

Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 16/02/2009
Age : 23
Localisation : In The Dark Night...

Personnage
Espece: Exorciste
Emploi: Sans emploi pour l'instant.
Pouvoir: Manipulation

MessageSujet: Edward Backerfiel   Mer 25 Mar - 17:40

[Ne pas lire les descriptions physique et caractèrielle avant l'histoire, ça vous gacherez tout !]

Nom : Edward
Prénom : Backerfiel
Sexe : M
Date de naissance : 13/06/1872
Lieu de naissance : Dans un cercle de transmutation

Pas de données exactes, certains racontent qu'il est né dans un étrange forêt. Mais personne ne sais qu'il est en fait l'oeuvre de... Je vous dit pas =) Il faut lire l'(la longue) histoire !

Situation familiale : ...

Espèce (Exorcistes/Humains) : Exorciste

Pouvoir : Manipulation

Histoire (minimum 7 lignes) :


BONNE LECTURE ! Wink

Spoiler:
 

13 JUIN

Je suis trop pressé d’y aller ! Avec Ben et Jérémy on va y aller ensemble ! je veux dire à la maison hantée ! A ma maison ! Je faisais le fier en leur disant que je connais cette maison par cœur et que je ne pouvais pas me perdre. Mais en même temps… Est-il normal de connaître un si vaste lieu en à peine une dizaine de jours ? Bah… Je suis sûr qu’ils vont adorer !
- « C’est nul, il pleut ! » Grommela Ben en trainant des pieds, derrière nous.
-« Tu crois qu’on va entendre le piano ? » Demanda Jérémy avec une lueur d’espoir non feinte.
-« Bien sûr, assurais-je avec un sourire, je l’entend tous les jours ! »
Cette maison n’était protégée par aucune barrière, ni de porte. Elle se dressait sur le haut d’une colline. Une rumeur disait qu’à chaque orage, un monstre apparaissait et hurlait à l’agonie à minuit pile. Nous passâmes le seuil, après avoir refermé la porte silencieusement. Les crissements des chaussures résonnaient dans le hall, sauf les miens. Ils ne se rendirent pas compte de ce détail, mais j’en pris conscience maladivement.
Le son du piano résonna à travers les murs. Il résonna dans mes oreilles, et glissa le long de mon corps, je souris. Je me retournai pour observer l’expression de mes camarades, qui n’avaient pas changées. Il était impossible de ne pas aimer ce son mélodieux, impossible. Perdant mon sourire je demandai sous leurs airs perplexes :
- « Vous n’aimez pas ? »
-« De quoi tu parles ? » Répondirent dans un unisson impressionnant.
-« Et bien, le piano… » Expliquai-je, un peu désorienté. Il parvenait très nettement à mes oreilles.
-« J’entends rien, et toi Jérémy ? » déclara Ben après un moment.
-« Pareil. » Affirma-t-il en me regardant fixement.
Mon cœur se serra. Ce son, je pouvais le chanter tellement il s’était imprimé dans ma mémoire, comme gravé à jamais. Je fredonnai l’air avec un sourire forcé mais mon essai les fit rires. Je pris mal la chose :
-« Quelqu’un joue du piano, vous êtes sourd ou quoi ? »
Je n’étais pas vexé, c’est comme si une peur sourde que je ne voulais pas avouer prenait et paralysait petit à petit mon corps. Pourquoi étais-je le seul à l’entendre ? J’affabulais ? Les regards de mes compagnons se posaient sur moi, les ignorants, je me dirigeai vers la mélodie. Ma mélodie. Ils m’appelèrent mas je l’es ignoraient en pressant le pas. Je n’avais pas besoins de deux imbéciles à ma suite. A chaque fois que je cherchais d’où venait se son, il changeait d’endroit. Le fait que je connaisse le lieu me servirait-il à rien ? A gauche… Il a encore changé de lieu ? Qu’est-ce qui m’arrive ? Concentré sur mon itinéraire j’avais perdu mes deux amis de vu. Je traversai un couloir sombre. Une impasse. Je m’apprêtais à faire demi-tour. Je pressai ma main sur mon front. Je savais bien que c’était une impasse, alors pourquoi avoir cherché ici ? C’est comme si j’avais était attiré et que je n’en avais pas prit une réelle conscience. Conscient ou inconscient ? Je n’en sais rien. J’ai l’impression d’avoir perdu toutes notions. La mélodie devint plus forte que d’habitude, et venait derrière moi ? Je me retournais et couru vers le mur sombre. J’hurlais d’horreur quand je m’aperçu que je ne pouvais plus arrêter mon pas. J’allais me fracasser contre ce mur ? Bêtement ? Je me protégeai instinctivement avec mes bras. Au moment de passer le mur je passai au travers, à ma grande surprise. Le temps de m’habituer à la lumière turquoise qui m’éblouie, je restai immobile. Encore étonné, je ne bougeai pas. Puis peu, à peu, je risquai un œil vers la pièce. C’était une pièce étrangement vide. La lumière diffusée projetait des ombres bleues sur le sol. Un piano trônait en milieu de la salle. Un vieux piano, usé, mais parfaitement accordé. Et je le vis, cet étrange être qui m’avait tant obsédé. Vêtu d’une simple tunique noire il arborait ce morceau qui tintait si bien à mes oreilles. Je fis un pas et il se retourna brusquement. Je me sursautais et sentais mon cœur battre plus fort. Allait-il sourire aujourd’hui. Un silence s’installa dans le manoir. Un silence qui résonna en moi comme un manque. J’étais devenu indépendant de cette mélodie.
- « Bonjour. » Me dit l’homme avec un franc sourire.
C’était la deuxième fois qu’il m’adressait la parole. Je ne répondis pas, par peur de faire une chose de travers.
-« Heu, c’est vous qui jouait du piano ? » je faillis m’étrangler. Je savais parfaitement la réponse. Pourtant, il me répondit d’un ton aimable :
-« Oui. C’est curieux que tu m’entendes. » Il sourit.
-« Comment ? » Répliquai-je après un moment.
-« Les humains ne peuvent pas m’entendre. » Expliqua-t-il.
-« Les… humains ? Mais vous êtes humains ? » M’exclamais-je d’un ton choqué.
Il rit qui sonna légèrement faux.
-« Pas tout à fait, non. »
-« Ce… C'est-à-dire ? » Questionnais-je, avais une impression d’irréalité. Quelle chose étrange !
-« Je possède un pouvoir. » Dit-il, pensif.
Pouvoir résonna en moi comme le fait de pouvoir voler, respirer sous l’eau. Bref, quelque chose de génial. Mais j’étais lieu du compte.
-« Un pouvoir ? Lequel ? »
Il me fixa. Je faillis partir en courant. Ses yeux étaient devenus d’un rouge sanglant. Il leva la main et je remarquai d’étranges bagues, ternes. Tout d’un coup je me sentis happé par une force puissante, énorme. Mon corps ne m’appartenait plus, Ma main se leva sans que j’y pense et décrivit des cercles dans le vide. Ebahi j’observai le phénomène et tentai de ramener mon membre à l’ordre. Il continua de décrire des cercles.
-« La manipulation. » Dit l’homme d’un air songeur.
Ma main retomba mollement contre moi. J’eu l’impression qu’elle s’était endormie. Je levai un regard intimidé vers cet homme qui pouvait prendre contrôle de n’importe qui.
-« Utilisé à mauvais conscient, elle pourrait commettre des dégâts impardonnables… »
Je faillis répondre un « oui » mais je m’aperçu qu’il pensait à haute voix.
-« Mais en même temps l’occasion ne se représentera jamais… »
Déclara d’il sur le même ton. J’osai l’interrompre d’une petite voix.
-« … De quoi vous parlez, monsieur ? »
Il m’ignora comme s’il n’avait pas entendu. Je n’osai pas renouveler ma question. Même si ses yeux étaient redevenus d’un vert rassurant.
-« Tu as quel âge ? » M’interrogea-t-il d’une voix sérieuse.
-« … Huit ans » Répondis-je automatiquement, paralysé par l’incompréhension, cette fois.
-« Cela voudra dire que cet être aura 20 ans. Tout juste. 20 ans... »
Je le regardais sans comprendre. Il réfléchissait rapidement et établissait des hypothèses à haute voix, ne me laissant aucuns indices qui me permettraient de comprendre.
Il soupira et reposa son attention sur moi. Il m’intimida de le suivre. Je ne m’interposai pas. Nous nous dirigeâmes vers le fond de la pièce, laissant le piano seul, silencieux. Une porte close s’interposa devant nous. L’homme la déverrouilla et nous traversâmes le seuil. Curieusement, nous débouchâmes sur une forêt aux lumières turquoises familières. L’humus, sentait l’humidité, je me sentais à l’aise. L’homme m’indiqua la marche à suivre. Nous marchèrent pendant quelques minutes et nous retrouvâmes face à une clairière. La terre avait été parfaitement balayée et le sol lisse laissait voir une inscription. Ou plutôt un étrange cercle inscrit à même le sol. Dans celui-ci une étoile de David trônait fièrement, entourée d’inscriptions illisibles. L’homme m’amena à l’intérieur du cercle. Je commençai à m’inquiéter. D’ailleurs il le comprit. Son sourire me ne donna pas la moindre joie ni rassurement mais m’angoissa encore plus. Il rendra dans l’étrange cercle. Je tentai de sortir de celui-ci mais ce fut impossible, comme si une barrière invisible me barrait la sortie, pourtant visible. Invisible, ce n’était pas si génial que ça. L’homme me pris de force mes deux mains mais je ne protestai pas, car si j’opposais une quelconque résistance il se servirait de son pouvoir manipulateur. Il récita quelques paroles que je ne compris pas, les yeux fermés. A mon tour je sentis mes paupières se fermer, tout doucement, pour ne plus jamais s’ouvrir. Je me sentis disparaître, disparaître, vous comprenez ? Je sentis que j’avais cessé d’exister, je sentis l’effroyable impression de quitter mon corps, pour le laisser, là, dans ce maudit cercle. Je ne voyais plus rien, rien. Tout était noir, noir d’encre, un noir que nulle lumière pouvais percer. Mais j’entendais cette mélodie… Ce son qui résonnait si familièrement dans ma tête, ce son d’une pureté absolue…
[Vous n’avez pas totalement compris ? C’est normal ^-^ ! x)
Je résume la fin vite fait. « L’homme » est en fait un exorciste (pouvoir : manipulation) qui va chercher à fusionner son âme avec un jeune garçon (qui est un jeune exorciste très puissant [Il ne le savait pas encore et je ne précise pas son pouvoir Wink]) pour créer un être, beaucoup plus puissant. Mais ce n’est pas la véritable raison. L’homme était enfermé dans un corps qui n’était pas le siens à l’origine, il a voulu fusionner son corps et son âme avec ceux du petit. Pourquoi 19 ans ? Parce 28-8 = 20. Oui je sais c’est bête, mais je voulais que mon perso ai vingt ans ! Je gâche tout, je sais ! XD
Bon ben voilà, je la trouve un peu lourde cette histoire, qu’est-ce que vous en pensez ? Désolé elle est super longue > _< j’ai 3h15 à l’écrire ! x)

Et excusez-moi pour les fautes d’orthographes ! ><]

Description Physique (Minimum 5 lignes) :

Jeune homme, élancé. Ses cheveux souvent en bataille, et lui donne un petit air sauvage.Des mèches brunes lui cachent souvent le visage. Ses yeux virent du bleu au vert. Son physique est l'assemblage de deux êtres (voir l'histoire) différents. Les gènes sont donc très différentes. Edward n'est pas humain, c'est un monstre, dans un certain sens. Il n'a pas de parents fixe. Son passé tourmenté est divisé en deux. Son nom n'est que l'assemblage de deux esprit, pourtant, il va s'affirmer et se créer une identité. Car les deux êtres qui l'occupent n'existent plus. Il y en a forcément un qui va un jour se retirer pour laisser place à l'autre, car deux âmes dans un même corps ne peuvent coexister... Ses yeux virent au rouge sang quand il utilise son pouvoir.. Il a toujours mentit par rapport à son passé, qui lui est encore un pleu flou.

Description Caractérielle (Minimum 5 lignes) :

D'un caractère très complexe, Edward n'est pas facile à comprendre. Est-ce du au fait qu'il n'est pas humain ? Ou pas entièrement ? Il reste pourtant calme et posé, malgré sa colère froide qui ne demande qu'à exploser. D'où vient t'elle ? Aucune réponse. Une seule chose peut lui donner une pureté incomparable, mais qui peu retrouver le son oublié dans son inconscient ?
Personne, mais pas lui, même s'il le recherche frénétiquement, il ne le retrouvera peut-être sans doute jamais. Edward est un être à part. C'est la conclusion presque évidente que j'apporte ici. Sur ce, à méditer !

Vous :

PUFF : J'en n'ai pas =)
Êtes-vous sur d'autres forums ? Ouii Bien sûr ^^ mais j'ai tout laissé tomber =D
Je suis surtout sur des fow de lgdc.
Comment trouvez-vous le forum ? Super thème Razz
Comment l'avez vous découvert ? Par une imagination collective =P

_________________


Spoiler:
 


Dernière édition par Edward Backerfiel le Ven 31 Juil - 21:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-london-mystery.forumactif.com
Judy Hockney
Admin
avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 16/02/2009
Age : 107
Localisation : Londres!

Personnage
Espece: Exorciste
Emploi: Lycéenne
Pouvoir: Téléportaion

MessageSujet: Re: Edward Backerfiel   Mer 25 Mar - 20:10

Mais c'est pas possible XD
Tu peux pas etre né en 1970!! (Faute de frappe?)
Sinon, super histoire!!

Ah oui, j'allais oublier: Bienvenue ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dusty.superforum.fr/
Edward Backerfiel
Admin
avatar

Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 16/02/2009
Age : 23
Localisation : In The Dark Night...

Personnage
Espece: Exorciste
Emploi: Sans emploi pour l'instant.
Pouvoir: Manipulation

MessageSujet: Re: Edward Backerfiel   Mer 25 Mar - 20:40

Oups ! XD Faute de frappe ! Enfin j'étais juste à 100 ans près XD
Merchii =)

Je sais que mon histoire est vraiment zarb' ! J'adore les trucs hyper-tirés par les cheveux =D <-- folle.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-london-mystery.forumactif.com
Jared Weglow

avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 18/03/2009

Personnage
Espece: Humain
Emploi: Vendeur de journaux
Pouvoir: ///

MessageSujet: Re: Edward Backerfiel   Mer 25 Mar - 21:39

Bienvenuuue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Backerfiel
Admin
avatar

Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 16/02/2009
Age : 23
Localisation : In The Dark Night...

Personnage
Espece: Exorciste
Emploi: Sans emploi pour l'instant.
Pouvoir: Manipulation

MessageSujet: Re: Edward Backerfiel   Jeu 26 Mar - 17:06

Merci !! =)

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-london-mystery.forumactif.com
Elizabeth May

avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 16/02/2009

Personnage
Espece:
Emploi:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Edward Backerfiel   Jeu 26 Mar - 19:23

Heyyy Edwaaard ! SUper présentation, j'aime beaucoup c'est tout sombre et tout mystérieux comme je l'ai aime ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinda.canalblog.com/
Edward Backerfiel
Admin
avatar

Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 16/02/2009
Age : 23
Localisation : In The Dark Night...

Personnage
Espece: Exorciste
Emploi: Sans emploi pour l'instant.
Pouvoir: Manipulation

MessageSujet: Re: Edward Backerfiel   Jeu 26 Mar - 19:28

Thanks ! =D

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-london-mystery.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edward Backerfiel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edward Backerfiel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (1956) Rapport sur les Objets Volants Non Identifiés par Edward J. Ruppelt
» (1956) Edward J. Ruppelt - Report On UFOs
» Jon Edward Ahlquist
» portrait d'Edward Cullen
» edward hopper

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The London Mystery :: Hors-RPG :: Presentation :: Presentations validées-
Sauter vers: